Candide

Candide

Cliquez sur une photo pour lancer le diaporama.

crédits photographiques : j-p. estournet

Spectacle pour tout public à partir de 10 ans.

En tournée jusqu'en décembre 2014.

Adaptation : Julien Luneau
Metteur en scène : Jean-Marc Luneau
Costumière : Anne Monier
Décorateur : Nicolas Hubert
Comédiens (en alternance) : Cindy Bossan, Logan de Carvalho, Isabelle Ernoult, Sébastien Husson, Etienne Luneau, Twiggy Mauduit, Elsa Robinne
Durée : 1h15

Pour le jeune Candide qui vit dans le merveilleux château du baron de Thunder-ten-tronck entouré de la belle Cunégonde et de Pangloss, le plus grand philosophe de la Terre, « tout est au mieux dans le meilleur des mondes possibles ». Mais l’optimisme crédule de Candide sera mis à rude épreuve…

Voltaire promène son personnage à travers les guerres entre Abares et Bulgares, les tremblements de terre de Lisbonne, les galères de Constantinople. De pays en pays, de massacres en horreur et de retrouvailles en révélations, les raisons de douter de l’homme sont nombreuses. Avec une simplicité trompeuse, Voltaire dénonce sans jamais être pontifiant : son arme est le rire. Plutôt que de sombrer dans la noire contemplation des malheurs terrestres, c’est par le rire que Voltaire éveille nos consciences. Grâce à son conte, il nous dit que l’homme doit être mesuré, sans céder à un optimisme béat ni à un pessimisme résigné, il doit changer ce qu’il peut et « cultiver son jardin ».

Quatre comédiens incarnent toute une galerie de personnages comiques et déchirés qui sortent des pages du plus célèbre des contes de Voltaire. Revenant sans cesse au livre comme à un guide, ils se passent les rôles pour être tour à tour Candide, Cunégonde, Pangloss ou Cacambo mais aussi le Grand Inquisiteur, le roi des Bulgares ou le gouverneur de Buenos Aires… comme s'ils cherchaient à découvrir par le jeu le fin mot de l'histoire, histoire qui est aussi celle des hommes.

A travers ce spectacle, véritable bric-à-brac baroque jouant avec toutes les ficelles de l'art de conter, nous poursuivons notre travail de passeur du livre à la scène et notre réflexion sur la distanciation initiée avec lesContes de l’Impasse Rosette. Nous éloignons l’identification acteur/personnage afin que le spectateur puisse réinvestir l’histoire par son propre imaginaire. Nous ne voulons pas imposer un discours théâtral au spectateur. Nous lui laissons au contraire des zones franches pour qu’il reconstruise son propre spectacle. Ainsi, nous n’avons pas de coulisses, tous les éléments de décor sont exposés aux spectateurs sur le plateau, et les acteurs viennent les prendre au fur et à mesure. Notre spectacle s’est construit dans la joie du jeu et c’est par cet élan qu’il emporte le spectateur dans la finesse et la fantaisie du conte de Voltaire.

Ce spectacle est soutenu par la Ligue de l’Enseignement, fédération de Paris ainsi que par l'Académie de Paris.

Consultez les documents liés à ce spectacle dans l'espace PRO
Prochaines représentations

Consultez notre calendrier en cliquant ici.