OEUF Génération Ab Ovo

OEUF Génération Ab Ovo

Cliquez sur une photo pour lancer le diaporama.

En production

Direction artistique : Elsa Robinne
Mise en scène et interprétation : Léon Bonnaffé, Malvina Morisseau et Elsa Robinne
Texte : Léon Bonnaffé
Durée estimée: 1h30

Il nous fallait un point de départ, et des 71818 articles de l'Encyclopédie nous avons décidé de partir du mot "oeuf" qu’un anonyme inspiré a décrit en trois pages. (La définition de l’oeuf de l’Encyclopédie nous cite notamment de nombreux exemples de femmes ayant accouchéd’oeufs en grappe.)

Partant de cet « oeuf », nous nous lançons dans une intrépide exploration de l’Encyclopédie qui livrera, en un temps record , les grands enjeux philosophiques et politiques de l’entreprise.

L’Encyclopédie nous propose d’observer le monde au microscope. De le fragmenter pour mieux le définir. De le définir pour mieux le faire bouger. Notre spectacle s’empare de cette proposition pour mettre en lumière certains aspects de notre monde qui bouge.

L’oeuf, apparemment anodin, est une arme poétique et politique, parce qu’il est l’origine même. C’est donc cet oeuf que nous avons choisi comme point de rencontre entre le siècle des Lumières et notre monde moderne, réunis autour de cette question de l’origine, au coeur des luttes sociales et religieuses qui ont, visiblement, traversées le temps.

L’oeuf est l’habitacle de la vie. Nous nous appuyons sur le format fragmenté et démesuré de l’Encyclopédie pour y faire advenir les rencontres les plus improbables : la dame aux poules, Diderot, un ministre des finances, une réfugiée, Dieu, le léococrotte... Un éventail de personnalités, tout âges et classes sociales confondus, questionnées et bousculées par les mots de l’Encyclopédie qui résonnent dans cet oeuf.

Le monde de l’oeuf est régit par des définitions qui sont révélées au gré de la parole de ceux qui l’habitent, en même temps que ceux qui l’habitent sont révélés par les définitions qui les traversent : oeuf, étranger, ruine, rencontre, naissance, adolescence, philosophe, censure, monarchie…

La raison pour laquelle ces personnalités en particulier ont été choisies, c’est leur rapport, de près ou de loin, c'est-à-dire anecdotique ou fondamental, à l’oeuf. Et c’est cette proximité, propre à l’oeuf, entre l’anecdotique et le fondamental qui est comique. Car il s’agit d’un spectacle comique.

Un spectacle où chaque scène aboutit à un éclatement, ou à un glissement fantaisiste, qui pousse à passer nécessairement à autre chose. Nous utilisons le jeu des renvois pour retrouver la sensation de désordre et de vertige que provoque la consultation de l’Encyclopédie. On assiste à la pièce de la même façon qu’on lit l’Encyclopédie.

Il n’y a jamais de retour à la réalité initiale. Mais toujours une nouvelle réalité. Une réalité qui , quelle qu’elle soit, glisse irrémédiablement vers la mort. Voyez Mort

Une production de la Compagnie Grand Théâtre avec le soutien du Théâtre Paris-Villette.

Dossier de présentation

Consultez les documents liés à ce spectacle dans l'espace PRO